Fiches pratiques #COVID19 : Pas de confinement pour nos droits

lundi 23 mars 2020
par  Un syndiqué

Trois constats alarmants :
- le “Business As Usual” est omniprésent alors qu’il est inacceptable dans un contexte de crise sanitaire,
- dans de nombreux cas, la Direction de CGI n’assume pas ses responsabilités en matière de santé et de sécurité,
- le gouvernement veut décider seul, par ordonnances, de restrictions des droits des salarié·es (congés, RTT, temps de travail…) et des modifications non justifiées au Code du Travail et à des droits fondamentaux.

Mais, sans la possibilité d’alerter, sans droit de refus et d’alternative, il est parfois compliqué de faire face aux pressions économiques et politiques.

Sans prétendre avoir réponse à tous les cas de figure, nous vous devons d’être à vos côtés.



Nous mettons en place un dispositif qui vous permette de rester en contact étroit avec la CGT.

Pour un contact rapide : contact@cgt-cgi.com

Suivez notre fil Twitter : https://twitter.com/CgtCgiFrance

(nos DM sont ouverts)




Les règles du télétravail


Les règles relatives au temps de travail et à la rémunération


Les règles relatives aux congés payés,

aux RTT et au Compte Épargne Temps


Le droit à la santé et à la sécurité sur son lieu de travail


Agir pour faire valoir ses droits

(droit de retrait, droit d’alerte)


Les droits au maintien de rémunération

(absence pour garde d’enfant, maladie, personne vulnérable)


Les licenciements et rupture du contrat de travail


Les règles relatives à l’activité partielle


Les propositions de la CGT-CGI

Attention ! Responsables, nous sommes aussi justiciables

La responsabilité professionnelle est aussi synonyme de responsabilité devant les tribunaux, notamment en matière de santé et de sécurité des salarié.e.s ou des publics accueillis. Pourtant, cela ne signifie pas, loin s’en faut, que nous ayons les moyens de faire primer notre éthique professionnelle sur les directives économiques ou financières.

Nous recommandons donc pour se sécuriser, de faire des écrits. Si votre employeur ou votre hiérarchique vous demande de mettre en place des dispositifs contraires à l’intérêt général ou à la loi, signalez-lui par écrit votre désaccord.

De même, s’il refuse de vous donner les moyens de mettre en place des dispositifs de prévention ou de protection des équipes, effectuez une demande écrite et conservez-la soigneusement.

N’hésitez pas à transmettre ces écrits aux institutions représentatives du personnel, et notamment aux commissions hygiène et sécurité. Ce sont ces écrits qui vous sécuriseront et éviteront que vous ne soyez utilisé comme fusible ou bouc émissaire en cas de problème.


Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique


Statistiques

Dernière mise à jour

lundi 30 mars 2020

Publication

166 Articles
Aucun album photo
4 Brèves
7 Sites Web
14 Auteurs

Visites

17 aujourd’hui
170 hier
143225 depuis le début
6 visiteurs actuellement connectés